Enigme de Stanford

classée dans classique

1. Mieux que dieu
2. Pire que le diable
3. Les pauvres en ont
4. Les riches en ont besoin
5. Si on en mange, on meurt

> solution

Suggestions liées à cette énigme

Paradoxe

Je suis toujours à l'abri mais pourtant je suis toujours mouillée, qui suis-je ?

solution

Le nombre unique

Quel est le nombre qui, divisé par sa moitié, donne son double ?

solution

Charade domestique

Mon 1er est un animal domestique
Mon 2ème est le contraire de tard
Mon 3ème contient 365 jours
Mon 4ème est une boisson chaude
Mon tout fait peur

solution

les bois

qu'est-ce qui fait le tour du bois sans jamais y pénétrer ?

solution

lettres

ôtez moi une lettre
ôtez m'en deux,
ôtez les moi toutes, je reste toujours le même !

qui suis-je ?

solution

L'étranglée

1890. Lors d'une soirée chez Alfred Moussait, image même du dandy, on entend un cri.

Les invités se précipitent et découvrent dans une pièce vide leur hôte. À ses pieds se trouve le corps sans vie de sa nièce, étranglée.

On appelle la police, qui fouille la pièce et le suspect numéro un, Alfred Moussait. Impossible de trouver l'arme du crime.

Alors qu'on s'apprête à relâcher Moussait, l'inspecteur comprend que l'arme du crime était devant ses yeux depuis le début.

Quelle est l'arme du crime ?

solution

Inséparable

Je suis mais je n'existe pas, tantôt longue, tantôt courte, je ne vous lache pas d'une semelle, qui suis-je ?

solution

Les chaussures

Une femme est à son travail. Elle s'en échappe quelques heures pour acheter des chaussures. Après son retour, ses nouvelles chaussures aux pieds... elle meurt. Pourquoi ?

solution

Histoire de famille

Quelle est la soeur de ta tante qui elle n'est pas ta tante ?

solution

Drôle d'aliment

Pour me manger on doit m'enlever l'extérieur, cuire mon intérieur, manger mon extérieur et jeter mon intérieur. Qui suis-je ?

solution

types d'énigmes



Mentions légales